Intégrer le sport par des acteurs externes

-

 


 

Par acteur externe, il doit être compris ici toutes personnes physiques ou morales ne faisant pas parties directement de l’entreprise mais ayant une influence sur celle-ci.

Afin d’intégrer le sport en entreprise, solliciter et travailler avec des acteurs sportifs externe peut être une solution au même titre que celles vues précédemment dans cet article. En interne, cela aura notamment des conséquences sur le développement de la cohésion sociale.

Exemple de ces acteurs :

  • Le partenariat et le sponsoring sportif

Outre l’aspect communicationnel (visibilité et notoriété de l’entreprise) et l’aspect commercial (vente de produit et fidélisation client), être partenaire d’un sportif, d’une équipe ou encore d’un club peut jouer sur les relations humaines et être lié au renforcement de la culture d’entreprise. En effet, les partenariats permettent d’offrir un cadre privilégié aux salariés et des conditions préférentielles (exemple : place VIP lors de matchs ou de compétitions, rencontres avec les athlètes, goodies etc.).

Les employés se sentiront unis autour des joueurs qui les représentent. Par exemple, si l’entreprise est partenaire avec une équipe de rugby, les collaborateurs pourront se retrouver les jours de match entre eux pour soutenir cette équipe. L’entreprise peut également créer des évènements spéciaux type fan-zone.

 

Amélioration de l’esprit d’équipe, favorisation de la culture d’entreprise et transmission de certaines valeurs chère à l’entreprise par le sport.

 

 


 

  • Recruter un sportif de haut niveau

« Le sport peut redonner une dimension humaine à l’entreprise. On sait à quel point la multiplication des process et la logique financière peuvent devenir déshumanisants. Je suis persuadé que les sportifs de haut niveau peuvent être de vrais atouts pour l’entreprise » expliquait David Douillet alors qu’il était Ministre des Sports.

A l’instar du sponsoring sportif, l’athlète de haut niveau travaillant dans une entreprise sera l’identité de celle-ci lors de représentation sportive ou de compétition. Il sera suivi et soutenu par ses collègues durant sa carrière sportive.

Une liaison entre sportif de haut niveau et entreprise peut-même aller au-delà de la cohésion, en effet, ces deux secteurs, bien que très éloignés se rassemble en de nombreuses valeurs et objectifs : esprit d’équipe, gestion du stress, planification et stratégie, atteinte d’objectifs à courts et long termes, prise de décision etc.

 

Les sportifs savent comment mobiliser, motiver et réunir leurs collègues comme leur coéquipier sur le terrain.

 

Il peut donner de la fierté à l’ensemble des employés par ses résultats et renforcer leur sentiment de cohésion. De plus, ayant connu les exigences des compétitions, ils ont le sens de la hiérarchie et savent faire preuve de respect, de fidélité et d’engagement ce qui peut servir d’exemple pour les autres employés de la boite.

 

  • Faire appel à un conférencier sportif

 

Pour que ça ait un fort impact, il est conseiller de faire appel à un sportif assez connu, célèbre, pour tenir la conférence. Cela permettra de captiver plus facilement l’audience et de pouvoir faire passer un message fort.

 

Choisir un intervenant sportif c’est faire le choix d’un parcours atypique, d’un témoignage fort et inspirant pour les salariés.

 

Il est important de garder en tête que le monde de l’entreprise et celui du sport ont malgré tout de nombreux points communs et qu’un grand nombre de leurs problématiques sont similaires. Lors d’une conférence il est important de bien choisir son speaker :

  • Si le but est de mettre en avant l’esprit d’équipe et la cohésion sociale au sein de l’entreprise, il est judicieux de faire intervenir des athlètes de sport collectif. S
  • Si le but est plutôt de mettre en avant la performance individuelle, la gestion du stress et l’autonomie alors il sera dans ce cas plutôt préférable de se tourner vers un athlète de haut niveau en sport individuel.

 


 

Certains sports peuvent avoir des connotations très marquées, par exemple le rugby est porté sur le collectif (faire une passe en arrière pour avancer), la voile sur l’innovation (facteur de performance pour le voilier et le navigateur), les sports extrêmes quant à eux sont centrés sur la concentration (une erreur peut être fatale) ou encore le sport automobile facteur d’innovation, de concentration et de performance.

 

A très vite pour de nouveaux articles !